Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

1795276 283351928523501 7778590281324535447 o 2

Les Jardins partagés de l'anse Gaïac

1795276 283351928523501 7778590281324535447 o 2On vous attend ce dimanche 9 novembre de 11H à 18H pour notre journée "coup de mains" … 

déjà une jolie liste de participants pour construire, partager dans la joie et la bonne humeur !
En attendant, pour des idées positives, chacun à son niveau : dans son jardin, sur son balcon, … à chacun de construire son Oasis Nature !!

...............................

Au Nord de la Martinique, un projet coopératif de valorisation naturelle et culturelle du site de Grand-Case au Prêcheur

Description
Au bout du monde Martinique, à l’anse Belleville du Prêcheur, débute un projet novateur autour des valeurs de partage, d’échange et de respect du patrimoine naturel, historique et culturel de la Martinique.

Ce projet prend la forme juridique d’une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif), une formule qui permet de mutualiser les moyens et l’énergie de privés, d‘associations et de collectivités autour d’un objectif commun.

Pour l’instant, les partenaires de la SCIC sont :

- la Mairie du Prêcheur
- Jardin des Papillons (SARL)
- Sébastien Cadasse, agriculteur
- Emmanuel Nossin, ethnopharmacologue
- AKPA (An Kombit Pou Ayiti, association)
- Fey Magazine (EURL)
- Edith Pichard (bailleur de fonds)

Le site est celui de Grand Case au Prêcheur, une ancienne habitation tombée en ruine et entourée d’un hectare de terres protégées par le statut de réserve biologique.

C’est un site historique où vécut autour de 1642 Madame de Maintenon (épouse de Louis XIV). Il a également été le théâtre d’insurrections qui ont conduit à l’abolition de l’esclavage prononcée le 22 mai 1848 à Saint-Pierre.

Ce lieu magique, entre forêt et plage de sable noir, sur les pentes de la Montagne Pelée va abriter plusieurs actions complémentaires articulées autour des valeurs de la défense des patrimoines naturels, historiques et culturels :

- Au niveau de l’agriculture, les techniques de la permaculture et de l’agroforesterie (exemptes de pesticides) seront déployées pour permettre de préserver la terre, et de l’améliorer. Des arbres et des lianes endémiques seront plantés (maracudjas, pommes-lianes, barbadine, manioc…) ainsi que les plantes utilisées dans la médecine traditionnelle. L’ethnopharmacologue Emmanuel Nossin, qui travaille dans la commune, nous y aidera. La géode, un dôme de structure métallique de 12 mètres de diamètre, accueillera une « pouponnière » de papillons dans laquelle les insectes pollinisateurs pourront se développer à l’abri des prédateurs, tout en pouvant sortir pour accomplir leur tâche dans les jardins. Menée par Hervé Damico du Jardin des Papillons du Carbet, la géode fournira une animation touristique et pédagogique. Avec le concours de l’ONF, nous tenterons également de replanter du gaïac, cet arbre endémique menacé de disparition que nous voulons associer au nom du lieu.

- Au niveau culturel, une scène rotative et des gradins permettront d’accueillir des performances théâtrales et musicales

- Des conteneurs seront aménagés en logements pour héberger des visiteurs, des travailleurs volontaires sur le site, ou des artistes en résidence.

- Un pôle de restauration sera mis en place

- Une pépinière proposera des plantes à la vente

- Des ateliers seront animés selon les compétences des participants à ce projet : médecine traditionnelle, travail de la forge, des calebasses, taille de pierre, jardinage…

Ce lieu sera géré dans un esprit de partage, à l’image des jardins. Toute personne qui viendra y travailler, pourra repartir avec des produits qu’il aura contribué à faire grandir. Le souci est de créer, sur ce site exceptionnel, des animations en harmonie avec son environnement. Il permettra de démontrer, une fois encore, que les techniques agricoles basées sur le biomimétisme (l’agroforesterie et la permaculture) peuvent constituer un modèle plus durablement productif que l’agriculture intensive.

Pour mener tous ces projets et dans la logique du partage, nous appelons les bonnes volontés à se joindre à nous. Il y a beaucoup de travail à mener sur le site. Les opérations ont débuté avec le nettoyage des lieux, le montage de la géode… mais il reste encore beaucoup à faire. Tous les volontaires sont donc les bienvenus pour que nous puissions faire autour de Grand-Case les premiers jardins partagés et un lieu novateur, collectif.

Contact : Hervé Damico 0696 44 16 30
Facebook : https://www.facebook.com/jardinspartagesansegaiac/info


écologie valorisation environnement jardins partagés recyclage

Commentaires (3)

1. feyenvironnementmagazine (site web) 18/02/2016

Bonjour Mr Luce, merci de nous avoir contacté.
Nous vous proposons de visiter et adopter "les Jardins de l'Anse Gaïc", lieu d'échanges, de convivialité et de création.
Les Jardins ont lancés un appel à toutes les personnes intéressées par la philosophie du projet à venir s'investir à leurs côtés. Toutes les compétences et bonnes volontés sont les bienvenues. Les Jardins partagés de l'anse Gaïac, sont situés à Grand Case (après le bourg du Prêcheur). N’hésitez pas à appeler : 0696 44 16 30 Hervé. Continuez de lire Fey

2. LUCE 04/02/2016

Bonjour,

Je suis enseignant à la recherche d'un jardin créole à visiter avec mes élèves.
Auriez-vous des adresses à me donner?

Bien cordialement,

M LUCE

3. LUCE 04/02/2016

Bonjour,

Je suis enseignant et je cherche un jardin créole à visiter avec mes élèves.

Auriez-vous des adresses à me conseiller?

Merci d'avance,

Bien cordialement,

M LUCE

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK