Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Peinture Solaire

peinturesolaire.jpgTechnologie, énergie solaire, on a beau vouloir s'y mettre, l'installation de panneaux solaires représente un sacré investissement de départ. A tout problème sa solution, un professeur de chimie met au point la « peinture solaire » !

Prashant Kamat est un professeur de chimie et de biochimie d'un genre entreprenant. Cet homme travaille au sein de l'Université Notre Dame et a mis au point une mixture révolutionnaire. Comme ce sont encore les fêtes, nous vous donnons même la recette, à vos béchers. Il s'agit d'un subtil mélange de particules de taille nanométrique de dioxyde de titane recouvertes de sulfure de cadmium (ou si vous n'en avez plus de séléniure de Cadmium), le tout agrémenté d'un mélange d'eau et d'alcool pour l'homogénéisation.

Une fois le tout bien mélangé, vous obtenez la pâte magique. En effet cette peinture est capable de générer de l'électricité grâce à une simple exposition à la lumière. Son nom ? Sun-Believable, on dirait du grand Barney Stinson. Elle permettrait ainsi d'alimenter en électricité nos appareils électriques de façon écologique et à très faible coût.

La théorie est excellente, mais en pratique la quantité d'électricité produite est encore faible, de l'ordre de 2 ou 3 milliampères par centimètre carré. En termes de tension, on atteint de 585 à 615 millivolts. Aussi, un toit typique peint de cette substance pourrait produire entre 300 et 600 ampères représentant 150 à 300 watts. C'est peu puisqu'une maison consomme en moyenne 30 kilowatts par heure, même avec un soleil du feu de Dieu tapant durant 10h, cela n'alimenterait qu'un dixième des besoins énergétiques de la maison. Seulement, ce n'est que de la peinture et autant d'économies à mettre à une échelle plus large.

Kamat et son équipe tentent en ce moment d'accroitre les capacités de cette peinture de 8 à 10%. Si tous les toits en sont équipés, les économies pourraient être considérables, d'autant plus lorsque l'on voit le coût d'une telle démarche.

Publié par JF@ le 8 Janvier 2012

http://newsinfo.nd.edu/news/28047-notre-dame-researchers-develop-pa...

 

 


Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 08/01/2012

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK