Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Apiculture - L'élevage de reines en Martinique

APICULTURE : Première étape du projet de caractérisation d'une Reine locale

Eléments de contexte
...Vers la caractérisation d'une souche locale par la sélection généalogique

Aujourd'hui, au sein de la filière apicole un très fort besoin de maîtrise de la reproduction de reines et la nécessité d'une caractérisation de souches « élites » se font ressentir.

Seuls 5 apiculteurs sur 120 pratiquent l'élevage de reines, ce qui reste peu au regard d'une demande grandissante de Reines. Des facteurs climatiques fluctuant d'une année à l'autre obligeant les apiculteurs à une conduite plus rigoureuse et performante du rucher ; les différentes maladies (varroe, athena Tumida...) exigeant de plus en plus de produits phytosanitaires, ont conduit le Parc Naturel Régional de la Martinique et les apiculteurs qu'il accompagne à la conclusion de la nécessité de rechercher une reine‐souche locale résistante.

Par ailleurs, des expérimentations effectuées ces dernières années,  corroboré l'intérêt, du  principe du renouvellement de jeunes reines, pour une ruche.

Logo-PNRM-ok.jpgJeudi 22 mars,
La première étape d'une étude expérimentale d'une durée de 3 à 5 ans, visant l'amélioration des valeurs génétiques du cheptel apicoles et la caractérisation d'une souche martiniquaise,  se met en place.

Cette première étape consiste à :
‐ mobiliser les acteurs de la filière
‐ formaliser le projet....

Consulter :  apiculture-caract-risation-d-une-reine-souche-locale-mars-2012.pdf apiculture-caract-risation-d-une-reine-souche-locale-mars-2012.pdf


Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/03/2016

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK