Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

La Touterelle à queue carrée

Zenaida dove - Zenaida Aurita

La tourterelle à queue carrée

Présente dans tout l'arc Antillais, la tourterelle à queue carrée est devenue en quelques années un animal presque domestique.

Elle apprécie les habitats de basse et de moyenne montagne (forêts sèches, forêts secondaires, mangroves), mais confrontée à la raréfaction des espaces naturels, peu farouche, elle s'est bien adaptée en investissant les jardins, les parcs et les zones urbaines. Elle y trouve nourriture (graines) et protection alors qu'elle constitue un gibier privilégié aux Antilles. Elle est chassée 4 à 5 dimanches par an sur des zones autorisées.

Sa population en Martinique n'est pas en recul. Une étude menée par l'ONCFS avait conclu à une augmentation de son nombre entre 1990 et 2001.

Toutefois, les spécialistes étudient un autre danger qui pèse sur l'espèce : le chlordécone. Des prélèvements et des analyses sont en cours pour mesurer le degré d'imprégnation des tourterelles. Les résultats ne sont pas encore aboutis mais on sait que des traces du produit ont été retrouvées sur des individus.
On sait aussi que les pesticides de la même famille des organochlorés ont eu des effets perturbateurs importants sur d'autres oiseaux : « réduction de la taille de la ponte, du volume des oeufs, faible taux d'éclosion ou plus faible espérance de vie des poussins* ».

* Faune Sauvage n°284. Revue de l'ONCFS. Avril 2009. P.30
Photos : Aout 2007 - Case-Pilote - Tourterelle avec un plumage "chiné" - Peut-être hybride ? /:
Pour Fey 12/ oct. 2010 


 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 30/10/2014

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK