Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Fukushima : les retombées sur les Antilles

Fukushima : les retombées sur les Antilles

Dans la série des nombreux risques qui planent sur les Antilles, on avait oublié celui de la catastrophe nucléaire. L'accident de Fukushima, après le tremblement de terre du 11 mars au Japon, est venu nous le rappeler. Le 21 mars, Fort-de-France et Pointe-à-Pitre se réveillaient en apprenant que le nuage radioactif atteignait nos îles.

Un « plan de surveillance renforcé », piloté à Paris par l'IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) était lancé. Deux balises installées à Saint-Claude et à Fort-de-France analysaient l'air chaque jour, et transmettaient les données par internet. Des prélèvements d'eau de pluie, de végétaux et de lait ont été réalisés puis envoyés au laboratoire de l'IRSN.

Les produits importés directement du Japon devaient être contrôlés. Et en cas de contamination importante, des pastilles d'iode pouvaient être distribuées à la population.

Trois mois plus tard, ce plan a été levé. L'IRSN estime que « les concentrations en radionucléïdes sont revenues à des niveaux proches des limites de détection et qu'il n'est plus justifié de poursuivre la surveillance renforcée ».

Des traces de radioactivité

Toutes ces mesures réalisées pendant plus de deux mois ont permis de trouver des traces de radioactivité. A Fort-de-France, de l'iode 131 particulaire a été détectée entre le 24 mars et le 14 avril. Dans les végétaux, le « record » régional a été établi par la Guadeloupe le 5 avril. Un échantillon d'herbe a montré une concentration de 2,3 Bq* d'iode 131 par kilo.
En Martinique, le 28 mars, 0,8 Bq/kg était décelé dans de l'herbe également. En revanche, rien n'a été détecté dans les eaux de pluie, pas plus que dans le lait, prélevé chez un éleveur martiniquais de Saint-Esprit.

Aucune mesure de précaution n'a été décrétée

Jean-Marc Peres, le responsable de la surveillance de la radioactivité dans l'environnement de l'IRSN l'assure : « les concentrations relevées aux Antilles, comme dans le reste de la France, sont très faibles. Ce sont des traces. A aucun moment elles n'ont présenté de danger. Il aurait fallu pour cela que dans l'air, les valeurs soient durablement 1000 fois supérieures. Dans les végétaux, encore plus ».

Contacté par Fey, Roland Desbordes, le président de la CRIIRAD (Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité) confirme : « les valeurs enregistrées aux Antilles n'ont rien d'alarmant et sont cohérentes avec celles enregistrées aux USA et au Canada ».

Pour les importations, les agents des DAAF (Directions de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Forêts) sont chargés de contrôler les produits venus du Japon, mais « aucune filière directe n'existe entre Tokyo et les Antilles. Les produits transitent par la France où ils sont déjà contrôlés » précise Julien Gozard de la DAAF Martinique. Seule exception : un navire chargé de voitures japonaises destinées aux Antilles a été ausculté le 23 mai à Fort-de-France. « En Martinique, à l'inverse de la Guadeloupe, il n'existe pas de portique de détection de la radioactivité sur le port de commerce », explique Jean-Paul Le Vif, commandant des pompiers à la tête d'une unité spécialisée. « A la demande des dockers, nous avons donc inspecté la cargaison avec nos contaminomètres. Nous n'avons rien enregistré d'anormal ».

Pour la suite, même si la situation à Fukushima n'est pas encore stabilisée, les experts estiment que les rejets de la centrale japonaise ne devraient pas dépasser ceux enregistrés au début de la catastrophe. Mais cet accident peut aussi nous alerter sur des centrales moins lointaines. Les plus proches connues sont situées au Sud des Etats-Unis. Compte tenu de la distance qui nous en sépare, nous ne serions pas en première ligne en cas de catastrophe, mais nous pourrions en subir des effets…

*bq
: becquerel, unité de mesure de la radioactivité

Laure Martin Hernandez 
Pour Fey / juin. 2011 
 

Lire aussi
...............................................
La radioactivité japonaise survole les Antilles
Pastilles d'iode : une erreur ??

 


Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 29/10/2014

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK