Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Le poisson des sargasses

Le poisson des sargasses

Poisson sargasse 1

Des promeneurs l'ont observé, échoué sur des plages de la Martinique, notamment au Robert. Le poisson des Sargasses, de son nom scientifique histrio histrio, est arrivé dans l'île avec les algues dont il porte le nom.

Il est en effet profondément dépendant des algues sargasses auxquelles il s'est parfaitement adapté. Le poisson, qui peut atteindre une quinzaine de centimètres, vit camouflé dans les radeaux d'algues qui dérivent dans l'Océan Atlantique.

Son corps, roux-brun, est de la même couleur que les végétaux, et il comporte de nombreuses excroissances qui le rendent invisible dans les algues. Une tactique de camouflage utilisée pour se nourrir. Le poisson des sargasses s'accroche littéralement aux algues flottantes grâce à ses nageoires pectorales qui ont évolué en pinces. Il se laisse ainsi dériver, invisible, et mange des proies qui passent à proximité. Ce poisson dispose d'une énorme bouche et d'un estomac très élastique qui lui permettent d'absorber des proies (crevettes, poissons...) jusqu'à deux fois plus grandes que lui. Il est le plus grand prédateur des sargasses.

Le poisson, de la famille des antennaires, dispose par ailleurs d'une technique de défense rare s'il est attaqué : il peut se hisser à la surface des radeaux d'algues et rester jusqu'à une-demi heure hors de l'eau.

sargasses.jpg
Laure Martin Hernandez
Publié le nov. 2011/ pour Fey Magazine


 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/07/2015

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK