Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Eliminer les Déchets à Risques Infectieux

Eliminer les Déchets à Risques Infectieux

Les DASRI, Déchets d'Activité de Soins à Risques Infectieux, proviennent des activités médicales des patients en autotraitement, comme c'est le cas pour le diabète qui touche particulièrement les Antilles. Ces déchets dits dangereux sont de types tranchant, piquant et coupant (seringue), mou (coton imbibé de sang) ou liquide (cathéter). Ils ne peuvent être pris en charge par la filière des ordures ménagères.

syringe-medical-items.jpg

C’est pourquoi, en 2008, l’ARS (Agence Régionale de Santé de Martinique) accompagnée entre autres de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et du Conseil Régional, a mis en place un réseau d’élimination gratuit. Il fonctionne sur le principe de l’apport volontaire des usagers, sur le modèle d’autres filières de Métropole ou d’Europe.

Ainsi, 8 points de dépôts (PAV : Point d’Apport Volontaire) sont ouverts sur le territoire Martiniquais, gérés par les collectivités. Pour faire face à l’augmentation conséquente des déchets, quantité multipliée par 9 entre 2008 et 2011, 2 points supplémentaires devraient être implantés d’ici la fin 2012 à St Pierre et Fort de France. La prise en charge des ménages de la zone Nord Atlantique est problématique puisque aucun PAV n’y est encore installé à proximité.

Pour un entreposage et un transport sécurisés, les usagers peuvent s’inscrire auprès du service communal qui va les doter de conditionnements homologués. Un particulier peut transporter des DASRI dans son véhicule dans la limite de 15kg. Après stockage dans les PAV, les DASRI sont acheminés jusqu’aux équipements adaptés de l’incinérateur de Fort de France.

A court terme, un éco-organisme devrait prendre le relais de la gestion du réseau. Les pharmacies devraient également mettre en application le décret d’octobre 2011 qui les oblige à fournir des conteneurs adaptés à leurs patients.

Le développement de la filière d’élimination et de traitement des DASRI est un réel enjeu au vue de l'accroissement du nombre d’usagers recensés sur le territoire.

Valerie Morra pour Fey #18
Sept. 2012

 


Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 02/10/2014

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK