Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Les Antilles, « terres » de dauphins

Les Antilles, « terres » de dauphins

dauphin-fraser-1.jpgPlus d’une dizaine d’espèces de dauphins fréquentent les eaux des petites Antilles. La plus fréquente est le dauphin tacheté.
Ce mammifère marin qui mesure jusqu’à 2,5 mètres est très commun dans les eaux de la Martinique. On le rencontre en groupes de quelques dizaines à quelques centaines d’individus, non loin des côtes surtout dans le Nord Caraïbes.


Le dauphin de Fraser est également présent dans nos eaux. Il est facilement visible car il très actif en surface. Il mesure la même taille (2,5 m) mais il présente une silhouette plus robuste et un museau court. Il évolue dans des groupes qui comptent de 60 à une centaine d’individus.

Enfin, nos eaux comptent également des colonies de grands dauphins résidents. Plusieurs petits groupes d’une dizaine d’individus vivent près de nos côtes. Chacun peut mesurer jusqu’à quatre mètres.


Une attraction touristique

D’autres espèces sont observées plus occasionnellement. C’est le cas du dauphin à long bec, du dauphin de Risso ou encore du dauphin de Clymène.

Longtemps, ces animaux n’ont été approchés que par les pêcheurs et les rares plaisanciers. Aujourd’hui ils font l’objet d’excursions organisées par des opérateurs privés. Les protecteurs de ces mammifères marins redoutent que leur activité perturbe les animaux. Le sanctuaire Agoa pour les mammifères marins, crée dans les Antilles françaises il y a deux ans, devrait  s’accompagner d’un règlement d’approche des dauphins et des baleines. En Guadeloupe, les organisateurs de ces sorties ont déjà rédigé un code de bonne conduite pour éviter que ces animaux emblématiques et sociaux désertent les côtes à la recherche de cadres de vie plus paisibles.


L. M-H


 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/10/2014

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK