Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Les Dolines : rien à voir avec la magie !

Les Dolines : rien à voir avec la magie !

Au Morne-Rouge, à Fond Marie-Reine dans les années 50-60, une maison a été engloutie par la terre

Les dolines ou « effondrement karstiques » sont des trous qui apparaissent n'importe ou : dans les mers, dans les déserts, dans une rue et même dans votre jardin !

Certains terrains possèdent une géologie dite karstique, c'est-à-dire à morphologie calcaire, et sont constitués de « roches solubles ». Lorsque l'eau s'y accumule, ce calcaire se décompose, produit une argile de décalcification et forme sous le sol une dépression qui s'effondrera tôt au tard.

Ces trous peuvent-ils se former sur notre île ?

La texture du sous-sol Martiniquais est constituée à 99% de roches volcaniques. Il existe moins de 1% de roches sédimentaires, dont le calcaire. Pas assez pour provoquer des dolines.

Ces formations calcaires se voient à Morne Castagne, la Caravelle, Macabou et Sainte-Anne). Elles datent d'environ 22 millions d'années.

Pour les agents du BRGM de la Martinique (Bureau de recherches géologiques et minières) « Un risque de doline pourrait être avéré si le calcaire de Martinique était considéré comme karstique, mais il ne l'est pas. Il pourrait y avoir des effondrement liés à d'autres cavités naturelles que sont les tunnels de lave, comme à la Réunion, mais là non plus, ce type de cavité volcanique n'est pas connu en Martinique ».

Les risques sont probants en Guadeloupe, où le calcaire domine, à Grande Terre, Marie-Galante et la Désirade.

Environ 200 cavités naturelles et autant de dolines sont recensées dans la base de données nationale*. Les îles calcaires de l'arc antillais ( Antigua ou Barbade) sont aussi des zones sensibles.

Les dolines ne sont pas répertoriées comme Risques Naturels Majeurs

Considérées comme aléa naturel, généralement, une doline n'engendre pas de risques majeurs. Certaines cavités naturelles entrainent, non plus des dolines, mais des effondrements brutaux de la surface, qui eux, peuvent entrainer de graves dommages.

Serait-ce une doline ou un effondrement qui s'est produit il y 50 ans au Morne- Rouge ? Nul ne sait. En tout cas ce phénomène a été répertorié par le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), mais en tant que mouvement de terrain (glissement)**.

Rébecca Charles-Achille
*(http://bdcavite.net/ ) - **http://www.bdmvt.net/
Source : Aude Nachbaur (BRGM)


 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 23/09/2014

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK