Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

La Martinique : candidates pour un classement à l’UNESCO

La Martinique, patrimoine mondial : Six zones de l’île candidates pour un classement à l’UNESCO

Montagne pele e du precheur

Une partie de la Martinique est désormais inscrite -en tant que bien naturel- sur la liste indicative française du patrimoine mondial de l'UNESCO. L'initiative a été lancée par le Conseil régional et six zones ont été proposées.

Ces espaces présentent des caractéristiques paysagères exceptionnelles, qui s'organisent autour des cinq grandes aires volcaniques qui ont édifié la Martinique, auquel s'ajoute un sixième ensemble plus disparate.

Il s'agit de :

le Mont Conil et ses reliefs voisins ;
la Montagne Pelée ;
le Morne Jacob ;
les Pitons du Carbet et le Morne Rose ;
la presqu'île de la Caravelle ;
la presqu'île des Trois-Îlets ;
et un ensemble beaucoup plus hétérogène constitué de la Montagne du Vauclin, des Mornes calcaires de Sainte-Anne, du Morne Aca, du Morne Préfontaine, du Morne David, des Pointes Bateau et Jean-Claude, du Rocher du Diamant, ainsi que des ilets de Sainte-Anne et Chevalier.

Écosystèmes forestiers complexes

En dehors de leurs caractéristiques intrinsèques, ces espaces s'articulent autour d'un puzzle volcanique, colonisé par des écosystèmes forestiers très complexes. Sur le plan volcanique, on recense d'anciens volcans effusifs (au Sud) aux reliefs émoussés, qui se dissimulent dans le paysage, et des édifices volcaniques beaucoup plus jeunes et imposants, comme la Montagne Pelée ou encore le Piton Mont Conil. Quelle que soit leur morphologie et leur localisation géographique, ces reliefs supportent une végétation stratifiée (xérophile, mésophile, ombrophile, hygrophile...) d'une très grande richesse et complexité, qui abrite elle-même une faune diversifiée, dont certains spécimens sont endémiques.


Objectif 2020

Cette inscription sur la liste indicative française du patrimoine mondial de l'UNESCO est la première étape d'un long processus qui devrait aboutir normalement en 2020, lors de l'évaluation finale du dossier par le Comité du Patrimoine Mondial. Il disposera alors de trois options : inscrire la Martinique au patrimoine mondial de l'UNESCO, refuser son inscription, ou différer l'examen de son dossier. Cette inscription revêt des enjeux importants. Des retombées économiques sont à la clé.

Faire aboutir ce projet, c'est donner une chance à la Martinique de se faire connaître et reconnaître à l'échelle internationale, pour enfin s'imposer comme une destination incontournable de l'arc antillais. 

Pascal Saffache (avec des informations fournies par le Conseil scientifique)
Pour Fey n°25 /mai/juin 2014

........................................................

Lire aussi
La Martinique s'engage pour inscrire un site naturel au patrimoine mondial de l'UNESCO
La Région Martinique porte un projet d'inscription d'une partie de son territoire marqué par le volcanisme et une exceptionnelle biodiversité sur la liste du Patrimoine Mondial...
La Martinique candidate au patrimoine mondial de l'UNESCO
Les dirigeants martiniquais espèrent que la Martinique figurera au moins en partie, au patrimoine mondial de l'UNESCO. Une délégation a visité ce dimanche le nord de l'île afin de se faire une idée plus précise de ses atouts.


 

Commentaires (1)

1. BOUTON Marie-Hélène 30/05/2015

Bonjour,

Quelles sont les avancées de ce dossier après la première phase de communication.

J ai été informée d'un ralentissement de la procédure pour permettre des recherches de fonds et un affinement des différents aspects de ce dossier particulièrement intéressant.

Comment les choses ont-elles évolué ?

Marie-Hélène BOUTON

Intéressée et engagée dans l'aventure en tant que citoyenne et professeur des écoles.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/09/2014

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK