Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Figurer au patrimoine mondial de l’Unesco : un défi que La Martinique entend bien relever !

Figurer au patrimoine mondial de l’Unesco : un défi que La Martinique entend bien relever !

Pele e pnrm
Le Conseil Régional de la Martinique, avec le soutien de l'État, a décidé de soumettre à l'UNESCO la candidature de la Martinique pour le classement au Patrimoine de l'Humanité d'un ensemble continu de monuments écologiques de la Martinique allant de la Montagne Pelée au Rocher du Diamant. A ce titre, et afin d'accompagner la candidature de la Martinique à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial, des ateliers se sont tenus en Martinique, du 21 au 26 septembre 2014.

Le Parc naturel régional de la Martinique, dans le cadre de sa mission de protection et de valorisation du patrimoine naturel, culturel et paysager et en tant que membre du conseil scientifique, s'est chargé de l'organisation de cette visite. Pendant une semaine, la délégation a découvert les paysages remarquables et la richesse en biodiversité de notre île. Aussi, des ateliers d'information et d'échanges se sont tenus afin de sensibiliser et informer les élus, les partenaires et la société civile. Ce sera un travail de longue haleine où tous les partenaires devront «  se serrer les coudes  » pour faire de ce projet une réussite locale, caribéenne, nationale et internationale.

Une première étape a été franchie puisque l'inscription sur la liste indicative de la France a été validée. Il est essentiel maintenant de passer à l'étape supérieure de ce long processus qu'est la mise en place du plan de gestion. Pour garantir un plan de gestion efficace, il est crucial de prendre en compte les éléments suivants : garantir sur le long terme la préservation du territoire, conjuguer intégrité et authenticité du site, faire du patrimoine un levier au service de la qualité. Autant d'interrogations auxquelles le comité scientifique et les partenaires devront répondre.

3 enjeux majeurs : Une reconnaissance internationale

Le nombre de candidature déposée auprès des services de l'UNESCO ne cesse d'augmenter chaque année ; d'où l'attente de 5 à 10 ans pour une officialisation du site à l'UNESCO.  Une gestion intelligente des territoires  Il est très important de pouvoir concilier certaines contraintes nécessaires avec la dynamique propre du développement du territoire. Un enjeu touristique  Selon certaines études réalisées par l'UNESCO, un site «labellisé UNESCO» verrait le taux de fréquentation de son site augmenter de 30%  à 50%. Il n'est pas utile de préciser qu'il faille redoubler d'attention quant à la préservation des sites pour leur autonomie, diversité et authenticité.

3 conditions sont requises : Une parfaite connaissance entre tous les acteurs

Tous les partenaires doivent être impliqués : état, collectivités, acteurs de la société civile. Il faut miser sur un dialogue constant tout au long de la procédure, sur un accord entre les parties et une transparence de l'information. Une forte mobilisation pour la matérialisation du projet C'est un projet «fédérateur» qui fait appel à de la pédagogie tout au long du processus, de la transparence et de la publicité. Le projet doit être porté par la Martinique et non un groupement de personnes ou juste un parti politique.
Il s'agit d'un projet collectif que les martiniquais doivent porter.

Un parfait respect des processus

C'est un processus qui est long et complexe.
Les paramètres et les critères à respecter nécessitent rigueur compétence et mobilisation.

Quels seront les impacts immédiats de cette reconnaissance ?

Impact médiatique fort qui se traduira par une image positive  Tous les médias locaux, régionaux, nationaux et internationaux s'accapare-ront de cette nouvelle.  Un renforcement de l'appartenance (fierté identitaire)  Pour tous les acteurs participants ou non à la concrétisation de ce projet. D'où la nécessité dès le départ de fédérer tous les acteurs à ce projet de grande ampleur.

Un patrimoine qui a de la valeur

C'est une prise de conscience à de multiples échelons d'où la nécessité de prévoir et garantir une protection adéquate à chaque site pour éviter la disparition du monument et par conséquent de perdre le label «UNESCO». Un classement au patrimoine mondial de l'Humanité se mérite, le dossier scientifique se doit d'être impeccable mais il faut que nous lui donnions une intensité, un sens  ! 


 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 28/05/2016

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK