Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Archéologie : du nouveau sur les roches gravées de la Martinique

Archéologie : du nouveau sur les roches gravées de la Martinique

 

Une équipe d’archéologues travaille en ce moment sur les roches gravées de la Martinique. Le travail a déjà abouti à des découvertes, et la suite de l’étude pourrait révéler d’autres surprises…

Roche gravée - Phot. Equipe archéologique
 

Sébastien Perrot-Minnot est archéologue et spécialiste des premiers habitants des Amériques. Pendant 15 ans, il a travaillé sur la civilisation maya au Salvador et au Guatemala où il a résidé. Installé depuis deux ans et demi en Martinique, il enseigne à l’Université des Antilles et dirige une étude archéologique dont la phase de terrain s’est déroulée au mois de juin.

Bloc 1 du Galion - Phot. Equipe archéologiqueDeux sites reconnus

Son centre d’intérêt : les roches gravées par les Amérindiens dans la période précolombienne. La Martinique recèle deux sites connus. Désormais ouvert au public, le site de la forêt de Montravail, à Sainte-Luce, a été découvert en 1970 et compte cinq roches qui comportent des pétroglyphes, ces dessins symboliques gravés dans la pierre. Le site du Galion, à Trinité a été identifié en 1992, au bas d’un champ de canne, par un employé de l’exploitation agricole. Trois rochers gravés y ont été identifiés. Pour l’instant…

Sondage Galion/ Phot. Equipe archéologiquePhotogrammétrie

Menée par Sébastien Perrot-Minot, une équipe de sept personnes a travaillé sur les deux lieux pendant trois semaines. Trois archéologues professionnels et quatre étudiants ont mené des fouilles au pied des roches principales, des prospections autour des sites, mais aussi des relevés des roches à l’aide de la photogrammétrie. Cette technique permet de combiner des clichés pris avec des angles de vue croisés pour mieux repérer les gravures, parfois très érodées, sur les roches volcaniques. Déjà, des découvertes ont été faites. « Nous avons repéré deux gravures qui n’avaient pas été identifiées » explique Sébastien Perrot-Minnot. Et ce n’est peut-être pas fini…

Sondage roche de Montravail- Ste Luce / Phot. Equipe archéologiqueAnalyse des données

« Les Petites Antilles comptent 75 sites de gravures et de peintures amérindiennes. La Guadeloupe, à elle seule, en recense 30, parmi lesquels Trois-Rivières ou la grotte de Marie-Galante. Il est donc tout à fait possible que la Martinique recèle plus que deux sites » commente Sébastien Perrot-Minot.


Après le travail de terrain, les spécialistes vont entamer la phase d’analyse des données. Elle devrait durer plusieurs mois. Un premier rapport pourrait être rendu à la Direction de la Culture (qui finance l’étude) à la fin de cette année.

M. Clarac
 

................Appel à contribution

Toutes les roches gravées de la Martinique n’ont probablement pas été identifiées.
Si vous pensez en avoir vu, merci de le faire savoir à 
l’archéologue qui mène cette étude. Vous pouvez le faire par mail : perrotminnot@yahoo.fr

Commentaires (3)

1. Sébastien Perrot-Minnot 20/07/2015

Bonjour Madame,

La Roche à Bon Dié n'a pas été abordée dans le cadre de ce projet. En effet, il ne s'agit pas d'une roche gravée (de pétroglyphes), mais d'une roche à cupules; les problématiques sont donc différentes. Cela dit, la roche de Macouba constitue un témoignage très intéressant du passé amérindien de la Martinique. J'ai l'intention de consacrer une étude aux roches à cupules de la Martinique, dont la compréhension reste, pour l'heure, très difficile.

Bien cordialement,

Sébastien Perrot-Minnot

2. feyenvironnementmagazine (site web) 20/07/2015

Bonjour Lucie,
Merci d'avoir contacté le magazine Fey.
Nous nous rapprocherons des archéologues en charge du projet afin de vous répondre très prochainement.
Bien à vous.
IK

3. GABOURG Lucie 18/07/2015

Bonsoir
Juste pour vous dire qu'à Macouba "La roche à Bon Dié" fait -elle partie de ce projet ?

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 17/07/2015

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK