Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Mountain Chicken : Patrimoine vivant menacé de la Dominique

Mountain Chicken : Patrimoine vivant menacé de la Dominique

3 site fey
Si vous connaissez la Dominique, vous avez certainement entendu parler du « mountain chicken », aussi appelé « crapaud » en créole, ou Leptodactylus fallas en patois scientifique.

La bête est réputée pour ses cuisses au goût de poulet. Elle constitue le plat traditionnel de l’île et s’érige royalement en symbole national. Mais elle est également menacée d’extinction et des efforts importants sont déployés pour sa conservation…


L’animal peuplait autrefois tout l’archipel des petites Antilles. Aujourd’hui le ”mountain chicken” n’est plus présent qu’à la Dominique et à Montserrat. Les derniers recensements n’ont dénombré que 44 individus à la Dominique et 3 à Montserrat…

Déjà victime de la chasse et de la consommation humaine, de la perte de son habitat liée à l’agriculture et à l’urbanisation, au contact avec des polluants toxiques, et à l’introduction de prédateurs comme les chiens et les chats, le ”mountain chicken” est également l’une des espèces les plus atteintes par une redoutable épidémie qui décime les amphibiens du monde.

Livre des records

6 site feyEncore peu connue, cette maladie porte le nom de barbare de chytridiomycose. Elle figure au livre des records comme étant la maladie responsable de la plus grande perte en biodiversité de ces 30 dernières années. Près de 200 espèces de grenouilles ont subi un déclin catastrophique allant jusqu'à l’extinction. Plus de 350 espèces d’amphibiens sont infectées.

Le responsable est un champignon pathogène aquatique mais on n’en connaît pas l’origine exacte. Un spécimen de musée examiné par Weldon, provenant d’Afrique, a révélé que sa peau était contaminée. Cette grenouille, ayant vécu dans les années 1930, est l’une des plus vieilles grenouilles atteintes connues. À l’époque, une espèce africaine était expédiée dans le monde entier pour être utilisée dans la recherche et comme test de grossesse. C’est l’une des hypothèses de l’extension rapide de la maladie.

Conservation

Pour éviter l’extinction des « mountain chicken », des mesures de conservation ont été mises en place depuis la fin des années 1990. Après l’apparition de la maladie (à la Dominique en 2002 et à Montserrat en 2009 avec des grenouilles infectées présentes dans un import de fruits et légumes), elles se font plus drastiques.

La chasse est formellement interdite à la Dominique depuis 2003. Des campagnes de sensibilisation ont été mises en place. De nombreux individus ont été capturés et envoyés dans des centres de recherche et des zones de protection. Les grenouilles sont placées en captivité dans des zones saines. Elles représentent la base d’une population de secours en cas de disparition de l’espèce à l’état sauvage.

La Dominique est actuellement en capacité d’élever en captivité quelques individus. Elle possède également son propre laboratoire permettant de déterminer si des individus sont malades.

Surveillance

2 site feyLa population sauvage est constamment surveillée. Des équipes effectuent des sorties de nuit. Chaque grenouille est examinée et marquée. La surveillance est assurée à la Dominique par la Forestry Wildlife and Park division, Research unit, l’unité gouvernementale de recherche. À Montserrat, le travail est mené par la Montserrat Forestry and Environment en partenariat avec Fauna and Flora International. Les deux îles ont pu observer que leurs grenouilles appartiennent à la même espèce. Elles travaillent main dans la main et collaborent avec le le zoo de Londres, celui de Chester et Durrel wildlife park.

Le but est de réduire l’impact de la maladie. L’espoir est de la voir disparaître. Ce n’est pas utopique : si l’on pensait jusqu’à présent que les « mountain chicken » mourraient systématiquement de la maladie, de récentes études ont montré qu’ils peuvent vivre avec un bas niveau d’infection…

Qui sait ? Peut être qu’avec tous ces efforts, le Crapaud pourra t-il revenir sur les cartes des restaurants…

1 site fey


Plus d’informations : http://www.mountainchicken.org
Clémentine Damico

NDLR : à la Dominique, les membres des équipes de surveillance et leurs familles, rencontrées pour la rédaction de cet article, sont sains et saufs après le passage meurtrier de la tempête Erika le 27 août.  

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 06/10/2015

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK