Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

FEY et FLEURS/ Initiation aux orchidées

P 10 orchidees 2Initiation aux orchidées

Parce que la vie serait moins belle sans elles, Fey Magazine vous propose une nouvelle rubrique : FEY et FLEURS. Dans chaque numéro, vous y retrouverez des informations sur des fleurs des Antilles, leurs qualités, leurs propriétés… et des conseils de culture. Pour commencer, nous nous intéressons aux orchidées. Fey Magazine a demandé à un amateur expert surnommé Lezion, de nous livrer un peu de sa science sur cette vaste et fascinante famille de plantes…

Quelles orchidées peut-on trouver aux Antilles ?

La majorité des plantes vendues en surfaces sont des hybrides de phalaenopsis (papillon) et de dendrobium. Celles-là ont des pseudobulbes appelés aussi cannes.
Des hybrides pour de grandes fleurs, aux couleurs fascinantes, abondantes et de longue durée.
Dans leur immense majorité ces deux plantes sont épiphytes : elles vivent et prospèrent accrochées à un arbre sans le parasiter.
C’est d’abord de cela que doit tenir compte tout protocole de culture.

Faut-il leur donner beaucoup d’eau ?

Dans la nature, la plante se suffit essentiellement de la pluie, du ruissellement qui apporte aussi la nourriture (déjections animales...)
L’orchidée meurt plus vite noyée que de soif : la soucoupe sous le pot est une hérésie qui provoque champignons, pourritures et bactéries diverses qui ne se soignent pas.
Les feuilles et les cannes sont aussi des réserves d’eau et de nourriture.
Des feuilles qui s’affaissent et flétrissent et des cannes qui maigrissent sont signe de manque d’eau.
Si vous avez une soucoupe : la plante est en train de se noyer et ses racines en train de pourrir : cesser l’arrosage durant plusieurs jours.
Si la plante ne repart pas : dépoter !
Avec un sécateur passé à la flamme après chaque plante, couper la tige florale, couper les feuilles trop endommagées (un convalescent ne fait pas un marathon), et réséquer les racines (couper tout ce qui est pourri, abîmé...).

Un traitement fongicide (systémique) par trempage ou pulvérisation peut aider.
Rempoter avec du compost frais dans un pot neuf ou passé à l’eau de javel.
Arrosages parcimonieux 2 à 4 jours après. Laisser sécher le compost entre deux arrosages.
Eliminer les cannes sèches mais, comme pour toutes les sympodiales, garder au moins trois pseudobulbes alignés.

Que faut-il leur donner comme nourriture ?

Les orchidées sont de petites mangeuses : on obtient de bons résultats avec un engrais à 20-20-20, une fois par semaine à la dilution de 1 cuillère à café rase (5 à 7 gr) pour 4 L d’eau.
Nourrir par pulvérisation de préférence tôt le matin, et bien mouiller sous les feuilles : les stomates absorbent autant que les racines.
Un excès d’engrais peut tuer la plante.

Lezion

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 08/08/2016

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK