Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Hasta la victoria contra el zika !

Le zika s’est répandu dans toute la Caraïbe comme une traînée de poudre, sauf à Cuba. Le bilan publié en septembre, fait état de 3 personnes ayant contracté la maladie à l’intérieur du pays et 30 cubains l’ayant attrapé à l’extérieur. Un succès inégalé !

Drapeua cubain p9A Cuba, on ne rigole pas avec le zika. Depuis février, 9 000 soldats, 200 policiers et des milliers d’écoliers sont mobilisés pour visiter tous les domiciles, passer les conseils et mener des inspections.

Les particuliers chez qui des gîtes sont trouvés à deux reprises, sont passibles d’une peine d’amende. Les médecins mènent des surveillances des grossesses et ils signalent le moindre symptôme suspect. Les rares malades cubains sont placés en quarantaine. 

Ce modèle est difficilement transposable dans nos îles. Les Cubains peuvent rarement voyager et cet isolement facilite la surveillance. Ceux qui reviennent de l’étranger sont systématiquement diagnostiqués à leur retour au pays. De même, les comités de vigilance dans les quartiers, l’attribution arbitraire d’un médecin, ou l’obligation de se plier aux inspections des militaires, sont les marques d’un système décrit comme autoritaire par le modèle politique occidental.

Mais les faits sont là. C’est Cuba qui enregistre le meilleur succès de toutes les Amériques contre le zika à tel point que des médecins de Floride espèrent que le dégel des relations diplomatiques entre les deux pays, leur permettra d’échanger avec leurs homologues cubains sur les techniques déployées contre le virus. 

L. M. H.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 28/11/2016

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK