Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Brume des sables : la lente mise aux normes de la Martinique

Brume fey 36 site

Brume des sables : la lente mise aux normes de la Martinique

En mai 2015 déjà, dans son N°29, Fey Magazine évoquait le problème de la brume des sables pour la santé des martiniquais. L’article citait des travaux scientifiques qui avaient noté à Barbade, quelques semaines plus tôt, la présence de bactéries, de champignons, de pesticides et de métaux lourds dans ces nuages de poussières venus du Sahara. Deux ans et demi plus tard, le dispositif de protection de la population se met (enfin) en place en Martinique. 

Dans ce dossier, il aura fallu que Bruxelles hausse le ton contre Paris. En 2015, la Martinique figurait parmi les 10 régions françaises qui avaient motivé des poursuites européennes contre la France pour non respect de la réglementation sur la qualité de l’air. Deux ans plus tard, la situation s’est encore dégradée. L’île est désormais la 3ème région de France la plus polluée aux particules fines après Paris et Lyon…

Episode historique

Ces poussières irritantes et nocives, sont générées par les transports, les centrales thermiques d’électricité ou des phénomènes naturels comme les éruptions volcaniques et les brumes de sable.

En octobre dernier, la Martinique a traversé un épisode de dépassement des normes historique. Pendant trois jours, les seuils d’alerte ont été atteints et largement dépassés. Le 19 octobre, au pic de pollution, la concentration de particules fines était de 162 microgrammes, c’est-à-dire deux fois plus que le seuil d’alerte… En 20 ans de mesures réalisées par Madininair, une seule fois des valeurs pires avaient été enregistrées, en mai 2007. Un mois plus tard, le 20 novembre un autre épisode commençait. Tout le monde en a ressenti les effets, de façon plus ou moins forte. Les cabinets des allergologues, pneumologues et cardiologues ont été pris d’assaut.

Informations et recommandations

Dans ce cas là, l’Europe ordonne aux États d’agir pour réduire la pollution et protéger les habitants. Dans la plupart des grandes métropoles de l’hexagone, à des seuils équivalents, des mesures sont prises pour réduire le trafic routier et parfois l’activité agricole et industrielle. En Martinique, malgré l’intensité de la pollution, l’action des autorités publiques s’est limitée à de l’information et à des recommandations. Au pire de la pollution du jeudi 19 octobre, les embouteillages habituels étaient au rendez-vous, l’activité économique et énergétique battait son plein, et un paquebot de croisière était en escale à Fort-de-France…
Le lendemain de l’alerte, une grande manifestation sportive contre le cancer était maintenue, malgré les risques potentiellement cancérigènes des particules dans l'air… 

Un catalogue de mesures

Pourtant, pour la première fois, le Préfet de la Martinique avait tout en main pour décréter des mesures. En effet, en août, il avait signé un arrêté préfectoral prévoyant un catalogue de dispositions éventuelles à mettre en œuvre en cas de pollution. Le Préfet peut ainsi demander aux industries de réduire leurs activités, aux automobilistes de ralentir de 20 km/h, aux transporteurs de limiter leurs sorties, aux agriculteurs de reporter certains épandages de pesticides, aux ligues sportives d’annuler toutes les compétitions, etc. L’arrêté préfectoral est signé mais il prévoit aussi l’installation d’un comité, où siègent notamment les élus locaux, pour formaliser les scénarios de mesures à prendre selon les niveaux de pollution enregistrés. Ce comité a été installé. Les discussions ont commencé mais elles n’ont pas encore abouti… 

Le dispositif de protection de la population est donc presque en place en Martinique. Il n’aura pas été appliqué en octobre, lors de cet épisode de pollution historique. En novembre, seul le brûlage des végétaux a été décidé. Mais sans aucun doute, la préfecture aura d’autres occasions de le déployer dans l’avenir…

LMH

Lire aussi : La brume des sables à la loupe !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/12/2017

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK