Le magazine Fey ne bénéficie d'aucune subvention. "An nou fey'ensemb"

Alternatives à l'épandage aérien/traitement terrestre

La Région confirme sa position face à l'épandage aérien

dsc-6592.jpg

 

Le Président de la Région Martinique rappelle ci-après la position de la collectivité régionale à la date du 1er Décembre 2011, exprimée par la motion suivante approuvée à l'occasion de ladite assemblée plénière :

« Les conseillers régionaux, réunis ce jour en séance plénière s'opposent au principe de l'épandage aérien de pesticides. Ils considèrent qu'il convient de mettre en œuvre pour le traitement de la Cercosporiose d'autres procédés.

Ils décident à cet effet, la mise en place d'un groupe de travail composé d'élus régionaux auquel il invite à participer l'état, le Conseil général, la chambre d'agriculture, les professionnels, les organismes scientifiques et techniques (INRA, CEMAGREF, ...) et toute personne qualifiée utile.

Ce groupe doit, dans un délai maximum de 3 mois, proposer des solutions alternatives qui préservent les intérêts économiques environnementaux et de santé publique de la Martinique. Ces solutions alternatives visant l'arrêt définitif de l'épandage aérien en Martinique, doivent être mise en œuvre dans un délai maximum de 6 mois. »

Suite à cette motion, 13 séances de travail se sont tenues depuis le mois de Décembre 2011, au cours desquelles ont été soulevées les problématiques posées par le traitement des Cercosporioses, et plus largement la culture de la banane.

Ces échanges ont également donné lieu à des expérimentations sur des dispositifs autoportés. La restitution de tous ces travaux a été effectuée ce Mercredi 25 juillet 2012, au Conseil régional de Martinique.

Communiqué de presse / Conseil Régional de la Martinique

Photo : Fey / prototype engin terrestre capable de traiter les bananiers/ alternative à l'épandage aérien


Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 01/11/2012

 

Chaque individu apporte au monde sa contribution unique (Jack Kornfield)

Creaktion Graph.IK